Accueil
 

Je suis physiothérapeute et réflexologue diplômée, spécialisé dans l’approche psychocorporelle.  

 

La physiothérapie est une discipline de la santé intervenant au niveau de la prévention et promotion de la santé, de l’évaluation, du diagnostic, du traitement et de la réadaptation des limitations fonctionnelles découlant de blessures et de maladies affectant les muscles, les articulations et les os, ainsi que les systèmes neurologique (cerveau, nerfs, moelle épinière), respiratoire (poumons), circulatoire (vaisseaux sanguins) et cardiaque (cœur).

Le rôle de la physiothérapie est d’aider à regagner le maximum de capacités physiques du patient en fonction de son propre potentiel de récupération. Pour y parvenir, le physiothérapeute utilise une variété de modalités de traitement, telles que des techniques manuelles, les exercices, l’électrothérapie, l’hydrothérapie et la thermothérapie (glace ou chaleur).

Ces interventions, axées sur l’auto-responsabilisation du patient, permettent d’acquérir des capacités physiques nécessaires à l’intégration sociale, aux activités de la vie quotidienne et à l’accomplissement d’un travail, d’un loisir ou d’un sport. 

 

L’approche psychocorporelle appréhende l'être humain à la fois dans sa dimension psychologique et corporelle. Le principe fondateur est l’indissociabilité du corps et du psychisme.

Le corps est un corps communicationnel, un espace éminemment expressif, il est un écho des difficultés rencontrées par la personne. Le corps enregistre le vécu personnel et l’héritage familial; il en garde une mémoire vivante.

Le travail psychocorporelle permet de développer une plus grande attention à soi et aux ressentis du corps. Il permet de mieux comprendre les interactions entre le corps et le psychisme.

Cet accompagnement utilise le toucher, en lien avec la respiration, la perception corporelle, la visualisation, la verbalisation, le mouvement ainsi qu’une variété de techniques de relaxation.

En libérant le corps et le psychisme de ses tensions, on crée des conditions qui aident à retrouver l’équilibre et qui facilitent les mécanismes de guérison.

 

L’objectif de deux approches est l’amélioration de la qualité de vie du patient.